Navigate to top.

Blogue

Vérifiez ici pour nos histoires mensuelles!

Home / Blogue

Littéracie

juin 22, 2020

Bien que l’essentiel des compétences en matière de littéracie soit enseigné dans le cadre des arts du langage, ces compétences peuvent être renforcées par d’autres volets du programme scolaire, notamment la saine alimentation. Les possibilités d’apprentissage interdisciplinaires permettant de renforcer la littéracie aident non seulement les élèves à mieux comprendre chaque matière, mais aussi à mieux cerner le monde qui les entoure. Tout comme dans l’apprentissage de la numéracie, il est non seulement amusant de cultiver et de préparer des aliments, mais ces activités offrent des occasions d’apprentissage pratique qui intègrent facilement la littéracie à l’initiation à une alimentation saine et le développement d’habiletés fondamentales.

Les élèves du primaire peuvent lire des livres sur les aliments et discuter de la provenance des aliments. La plupart des bibliothèques disposent de ressources en ligne et des livres électroniques accessibles avec une carte de la bibliothèque, et certains sites Web offrent des livres audio pour enfants. Certains livres pour enfants comprennent des messages sur la saine alimentation, par exemple : La boîte à lunch: une histoire à savourer et J’aime manger des fruits et des légumes. Les élèves peuvent écrire au sujet de leurs traditions alimentaires préférées ou de leurs aliments favoris. Les élèves du primaire plus âgés peuvent faire des recherches sur un aliment et créer une affiche sur la façon dont cet aliment se rend dans leur assiette. Lors des repas et des collations, les parents peuvent lire à leur enfant une recette appropriée à leur âge, l’aider à suivre le mode de préparation, puis déguster le plat ensemble.

Les élèves du cycle moyen peuvent étudier un légume ou un fruit en particulier et créer une brochure illustrée contenant des informations sur l’aliment (par exemple, les meilleures conditions de croissance, le temps de l’année qu’il est en saison, la façon de le préparer). Ils pourront ainsi prendre plaisir à créer le menu d’un repas familial (ou de leur propre restaurant imaginaire) qui inclut des produits de saison ou du jardin. Ils peuvent également s’amuser à concevoir un jeu de société lié à la nourriture pour la soirée de jeux en famille. Ces élèves peuvent également participer en lisant des recettes, en recherchant des termes de cuisine moins familiers et en suivant le mode de préparation de la recette pour créer des repas et des collations.

Les élèves de niveau intermédiaire peuvent créer un menu hebdomadaire pour leur famille, puis rédiger une liste d’épicerie en fonction des ingrédients nécessaires. Pour accroître le niveau de difficulté, demandez-leur d’inclure une nouvelle recette qu’ils n’ont jamais faite auparavant ou un ingrédient provenant du potager familial. Demandez-leur de partager leurs découvertes par l’intermédiaire d’un journal, d’une brochure, d’une affiche ou d’une présentation Powerpoint. En prime, dans leurs cours de santé, d’histoire, de sciences et de technologie, les élèves peuvent explorer divers facteurs physiques, historiques, géographiques et environnementaux qui influencent les types d’aliments et la façon dont ils sont mis à disposition sur les rayonnages des épiceries, dans les marchés, ainsi que dans leurs repas.  

Liens :

 

Mot-clé
COVID-19

Numératie et habiletés fondamentales

mai 27, 2020

Lorsque nous intégrons le calcul dans tous les domaines du curriculum, cela permet à l’élève de mieux comprendre chaque matière, ainsi que le monde qui l’entoure. Il est non seulement amusant de cultiver et de préparer des aliments, mais ces activités offrent des occasions d’apprentissage pratique qui intègrent facilement le calcul dans l’initiation à une alimentation saine et le développement des compétences de la vie courante.

Pour les élèves du primaire, les parents peuvent profiter de l’heure de la collation pour s’exercer à structurer et à compter en faisant des brochettes de fruits. Ils peuvent intégrer quelques discussions simples sur les fractions lorsqu’ils segmentent une orange ou coupent un bagel en deux; demander aux enfants d’aider à mesurer les ingrédients lorsqu’ils préparent des recettes constitue la meilleure façon de leur faire découvrir les mesures.

Les élèves du cycle moyen peuvent faire des calculs pour modifier une recette (par exemple, la moitié d’une recette ou le double d’une recette) et ils peuvent aider à mesurer les ingrédients. Pour augmenter le degré de difficulté, les parents peuvent retirer un outil de mesure. Par exemple, ils peuvent retirer la tasse à mesurer et les aider à déterminer le nombre de ⅓ ou de ½ tasses nécessaire pour faire une tasse.

Avec le printemps qui arrive, les élèves des cycles moyen et intermédiaire peuvent planifier un potager de cour ou de balcon en calculant la superficie totale de leur potager, en choisissant des graines, puis en utilisant les directives d’espacement des graines pour calculer quelle quantité de chaque graine peut être plantée par rangée et le nombre de rangées que comptera le potager. Ils peuvent même dessiner un diagramme de leur potager sur du papier quadrillé.

Les élèves de cycle intermédiaire peuvent choisir leur recette de souper préférée, puis calculer le coût des ingrédients nécessaires en consultant le site Web d’une épicerie qui indique les prix. Ils peuvent également calculer le prix par portion en divisant le coût total par le nombre de portions que donne la recette. En faisant la même opération pour une deuxième recette, ils pourront comparer le coût des deux recettes. Ils peuvent également remarquer des différences de coût entre certains ingrédients. En prime, les élèves peuvent également planifier leur menu préféré en fonction d’un modèle de budget.

Liens :

 

 

Mot-clé
COVID-19

Soutenir les élèves pendant qu’ils sont à la maison

mai 7, 2020

Dans le cadre de la pandémie de COVID-19, un nouveau chapitre sans précédent de l’éducation publique s’ouvre aux élèves et aux éducateurs : l’apprentissage à domicile. Alors que vous poursuivez votre apprentissage, pensez aux occasions uniques pour les élèves qui se trouvent à la maison d’apprendre au sujet des aliments et de la saine alimentation.

En plus de répondre aux attentes du curriculum, suggérez aux familles de profiter du temps qu’ils passent à la maison pour offrir aux élèves des occasions pratiques d’acquérir des compétences importantes de la vie courante, comme la littéracie alimentaire. Favoriser la participation des enfants à la culture d’un potager, à la préparation de la nourriture tout en leur faisant découvrir le plaisir de manger, leur permet de travailler la numératie et la littératie sans que cela ressemble à un travail scolaire. Il s’agit là d’un moyen amusant et savoureux de mettre un repas ou une collation sur la table. Demandez aux élèves de partager des photos des plats qu’ils ont préparés ainsi que ce qu’ils ont appris de cette expérience.

Au cours des prochaines semaines, nous enverrons aux enseignants des idées pour intégrer l’alimentation et la nutrition dans l’apprentissage à domicile, en commençant par des idées liées à la numératie et à la littéracie (p. ex., lire un livre sur l’alimentation, utiliser les légumes et les fruits comme unités dans les questions mathématiques, explorer différentes pratiques alimentaires culturelles et analyser les sources de nourriture dans leur communauté).

Favoriser une saine alimentation. Prévoir du temps pour les repas et les collations en famille en éliminant toute distraction (par exemple, les écrans) et à des heures régulières, peut contribuer à renforcer les messages sur l’alimentation saine tout en permettant aux élèves de mettre leurs connaissances en pratique. Lorsque vous partagez des messages et des activités sur l’alimentation saine avec les familles, soyez attentifs à vos sources de renseignements. Continuez d’utiliser le Guide alimentaire canadien pour obtenir des informations fondées sur des données probantes.

Mot-clé
COVID-19

Page 1 Page 2