Navigate to top.

Private: Blogue

Vérifiez ici pour nos histoires mensuelles!

Home / 2020 / juin

Littéracie

juin 22, 2020

Bien que l’essentiel des compétences en matière de littéracie soit enseigné dans le cadre des arts du langage, ces compétences peuvent être renforcées par d’autres volets du programme scolaire, notamment la saine alimentation. Les possibilités d’apprentissage interdisciplinaires permettant de renforcer la littéracie aident non seulement les élèves à mieux comprendre chaque matière, mais aussi à mieux cerner le monde qui les entoure. Tout comme dans l’apprentissage de la numéracie, il est non seulement amusant de cultiver et de préparer des aliments, mais ces activités offrent des occasions d’apprentissage pratique qui intègrent facilement la littéracie à l’initiation à une alimentation saine et le développement d’habiletés fondamentales.

Les élèves du primaire peuvent lire des livres sur les aliments et discuter de la provenance des aliments. La plupart des bibliothèques disposent de ressources en ligne et des livres électroniques accessibles avec une carte de la bibliothèque, et certains sites Web offrent des livres audio pour enfants. Certains livres pour enfants comprennent des messages sur la saine alimentation, par exemple : La boîte à lunch: une histoire à savourer et J’aime manger des fruits et des légumes. Les élèves peuvent écrire au sujet de leurs traditions alimentaires préférées ou de leurs aliments favoris. Les élèves du primaire plus âgés peuvent faire des recherches sur un aliment et créer une affiche sur la façon dont cet aliment se rend dans leur assiette. Lors des repas et des collations, les parents peuvent lire à leur enfant une recette appropriée à leur âge, l’aider à suivre le mode de préparation, puis déguster le plat ensemble.

Les élèves du cycle moyen peuvent étudier un légume ou un fruit en particulier et créer une brochure illustrée contenant des informations sur l’aliment (par exemple, les meilleures conditions de croissance, le temps de l’année qu’il est en saison, la façon de le préparer). Ils pourront ainsi prendre plaisir à créer le menu d’un repas familial (ou de leur propre restaurant imaginaire) qui inclut des produits de saison ou du jardin. Ils peuvent également s’amuser à concevoir un jeu de société lié à la nourriture pour la soirée de jeux en famille. Ces élèves peuvent également participer en lisant des recettes, en recherchant des termes de cuisine moins familiers et en suivant le mode de préparation de la recette pour créer des repas et des collations.

Les élèves de niveau intermédiaire peuvent créer un menu hebdomadaire pour leur famille, puis rédiger une liste d’épicerie en fonction des ingrédients nécessaires. Pour accroître le niveau de difficulté, demandez-leur d’inclure une nouvelle recette qu’ils n’ont jamais faite auparavant ou un ingrédient provenant du potager familial. Demandez-leur de partager leurs découvertes par l’intermédiaire d’un journal, d’une brochure, d’une affiche ou d’une présentation Powerpoint. En prime, dans leurs cours de santé, d’histoire, de sciences et de technologie, les élèves peuvent explorer divers facteurs physiques, historiques, géographiques et environnementaux qui influencent les types d’aliments et la façon dont ils sont mis à disposition sur les rayonnages des épiceries, dans les marchés, ainsi que dans leurs repas.  

Liens :

 

Tagged As   
COVID-19
Share